Le poète c'est toi (Mohammed Khaïr-Eddine)

Publié le par MiJak

soldat.jpg                                                     

  Le poète c’est toi qui te perds

en même temps que tout le sang du monde

                                                           criblé

                                                                    blessé
                                                                         comme ce soldat

de 1941 qui cogne à ma mémoire    
                                          et ne trouve plus large issue

que ma vie
                  ouvert sur un désordre

                                                                   au pays cette année les figues

mûrissent à même le rocher

                                        il saigne

                                        mais voici que la chambre ne

suffit plus

                    le poète c’est toi
                                       toi qui te nourris de la nostalgie
 du futur

 

 

Mohammed Khaïr-Eddine, Nausée noire, IX,
dans "Soleil arachnide", NRF-Gallimard (Poésie), 2009, p. 31

Publié dans Eclats de mots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article